Albrecht Yseier

Aller en bas

Albrecht Yseier

Message  Admin le Dim 19 Oct - 17:51

[SIZE=30]Albrecht Yseier[/SIZE]
Le Révérend Noir
Vampire



Nom humain: Albrecht Yseier
Age ou date de naissance: Il arbore la trentaine en apparence, mais cela fait plus de 350 ans
Lieu de naissance: Salzbourg, en Autriche

Qualités :
Ce que l'on remarque d'entrée chez cet homme est son calme inébranlable au premier abord, avec un visage doux et inspirant le respect. De part son statut de prêtre, il est à l'écoute des autres, les apaisant d'une voix certes grave mais dénuée de toute agressivité. Il sait trouver le bon mot pour capter l'auditoire, et réconforter autrui, lui faire confiance.

Défauts :
Il est entièrement dévoué au Seigneur, et pour cela, il peut entrer dans un fanatisme religieux lorsqu'il est pris dans son élan, tel un membre de la sainte Inquisition du Moyen-Age. De plus, il fait passer ses actions, même les plus malsaines, pour un acte commandé par le Seigneur.

Liens entre les joueurs :
Aucun lien, sauf avec le Seigneur

Caractéristiques humaines:
- Taille: 1m82
- Age apparent: La trentaine bien trempée
- Poids: 74kg
- Cheveux: mi-long, ramenés en arrière, d'une blancheur nacrée
- Yeux: ses iris sont rouge sang, dus à son albinisme
- Corpulence : Elle est plutôt fine, du moins non taillée pour le combat.
- Couleur de peau: Sa peau est bien blanche, due à son albinisme.
- Signes physiques particuliers : La première chose que l'on voit est son albinisme prononcé, chose qu'il ne cache pas, au contraire. Mis à part cela, il n'a aucun signe vraiment particulier.
- Vêtements habituels: Il porte constamment une robe de prêtre noire avec les attributs inhérents à son statut, ainsi qu'un chapeau à larges bords noir lors de ses voyages.

Caractéristiques réelles (Vampire):
- Taille: 1m82
- Poids: 74kg
- Cheveux: mi-long, ramenés en arrière, d'une blancheur nacrée
- Yeux: ses iris sont rouge sang, dus à son albinisme
- Corpulence : Elle est plutôt fine, du moins non taillée pour le combat.
- Couleur de peau: Sa peau est bien blanche, due à son albinisme.
- Signes physiques particuliers : La première chose que l'on voit est son albinisme prononcé, chose qu'il ne cache pas, au contraire. Mis à part cela, il n'a aucun signe vraiment particulier.

Liste des armes :
Il a toujours sur lui un simple baton noir en bois de fer qu'il manie très bien depuis des années. Il s'en sert surtout pour ses voyages. Il garde tout de même sous ses vêtements un couteau ouvragé d'excellente facture.

Liste des armures :
Il n'en porte aucune, sa robe de prêtre lui suffit.

Liste des autres équipements :
Pour ses voyages, il transporte un sac contenant le nécessaire de bivouac et de cérémonie. Quelquefois, il utilise une voiture de type Coccinelle de couleur grise très bien entretenue.

Liste des capacités, dons et pouvoirs :
Albrecht n'a pas du tout les mêmes faiblesses que la plupart des vampires mis à part le pieu au coeur et le soleil. En effet, tout ce qui est saint ne l'affecte pas, il peut donc à loisir tremper ses mains dans l'eau bénite, ou se servir de crucifix. De plus, son image est réfléchie normalement dans une glace ou autre paroi réfléchissante, contrairement à la plupart des vampires.
Un autre de ses dons est l'empathie, à savoir qu'il peut ressentir les émotions d'autrui comme s'il les ressentait pour lui-même.


Faiblesses :
Il n'a pas une grande force physique, ni une très grande résistance aux coups. De plus, dans un état de fanatisme religieux, il se montre sourds aux propos que peuvent proférer d'autres personnes autour de lui, il est comme dans un état second, n'ayant alors que peu d'instinct de réflexion. Et en temps normal, il fera tout pour éviter la confrontation.

Histoire sommaire :

- "Pardonnez-moi, mon Père, car j'ai pêché", lançait une voix grave et masculine, étrangement posée malgré les raisons pour lesquelles l'individu venait dans la paroisse, au sein même de ce confessionnal.
- "Je vous écoute, mon Fils, car Dieu vous entend. Confessez-moi vos pêchés", lui répondis-je comme à mon habitude, une oreille attentive à ses propos.

Un soir comme les autres, les pèlerins allaient et venaient dans mon confessionnal, dans l'espoir que le Seigneur leur pardonnera leurs pêchés les plus sombres. La nuit venant, je m'apprêtais à me coucher dans mon simple lit quand une voix résonna dans la paroisse, apparemment une âme égarée cherchant du réconfort. Remettant à la va-vite mes habits, je me rendis dans la salle, et aperçut un homme de fine stature, un visage jeune quoique légèrement blanchâtre, ainsi que des yeux noirs perçants. Je l'invitai donc à se rendre au confessionnal, et l'écoutai attentivement. Mais ce que j'entendis de sa bouche me rendit mal à l'aise, écoeuré par tant de violence, de sadisme. Le Diable devait s'être emparé de lui pour proférer de telles ignominies! Et malgré moi, je restai à ma place et l'écoutai, des gouttes de sueurs coulant de long de mes tempes, comme hypnotisé par cette voix qu'on aurait dit sortie d'outre-tombe.

- "Avez-vous le pouvoir de pardonner au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit?", me demandait-il finalement de ce même ton neutre et grave qui m'intimidait plus qu'elle ne m'effrayait en ce moment. J'eus du mal à lui répondre, car Dieu seul sait ce qu'il pourrait bien accomplir comme autre atrocité à mon égard.

- "Je... je suis prêtre, le Seigneur m'a donc octroyé ce droit, et je l'ai accepté de mon plein gré."

- "Avez-vous donc le pouvoir de me pardonner au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit?"

- "Je...", je n'arrivais pas à trouver les mots. Une partie de moi voulait crier "Vade Retro, Satanas !", mais une autre était tenté de l'écouter, de lui répondre ce qu'il voulait entendre. Un monstre dans ma paroisse, jamais je ne l'aurais imaginé.

- "Je suis venu confesser mes pêchés, mon Père. Mais pas seulement. Je viens vous offrir un don divin..."

- "Sortez de ma paroisse, suppôt de Satan ! Je n'accepterai jamais de don démoniaque venant d'une créature telle que vous !"

Je sortis du confessionnal, une petite croix à la main, récitant, ou plutôt bredouillant, une prière, appelant à l'aide divine quand la créature refit son apparition et se tint devant moi. Par un odieux maléfice, je reste complètement immobile, incapable de bouger le moindre de mes membres, ma croix toujours lové au creux de mes mains. Il s'approchais de moi, souriant d'un air mauvais, il se trouvait à quelques centimètres de mon visage.

- "Rendez-grâce à votre Seigneur, car ceci, mon Père, est votre salut, un message divin."

Et alors qu'il prononcait ces mots eu creux de mon oreille, je sentis une violente et désagréable douleur à la base de mon cou, suivi peu après d'une sensation de plaisir, un flux d'extase m'envahissait. Est-ce cela le don divin? Je me sentais proche du Seigneur en cet instant précis, et un liquide douceâtre coulait dans ma propre gorge. Je savais que le Christ donnait de son sang, comme il l'avait fait pour ses Apôtres. J'étais béni, et comme transcendé, voyageant le long du Paradis. Et j'entendis ces mots, ces commandements.

- "Répands la parole de ton Seigneur, voyages la nuit et dors le jour. Car telle est ta vie désormais, guidant les pauvres hères dans le droit chemin, convertissant les plus réticents à la sagesse de ton Dieu, et châtiant les enfants du Diable. Va maintenant, ta divine tâche commence maintenant..."

Je me réveillai en sursaut dans mon simple lit en bois, dans ma petite paroisse. Ces paroles résonnaient encore et encore dans mon esprit, et devais partir. Mais alors que je me préparais pour mon pèlerinage nocturne, une jeune femme venait à mon encontre, suppliant de lui venir en aide. Ces divines paroles toujours en tête, je l'accompagnai dans ma chambre, l'écoutai attentivement, la rassurai, et la guidait comme le voulait le Christ notre Seigneur dans le droit chemin, celui de mes canines...

Depuis cet instant béni où le messager de Dieu s'est présenté à moi, je passe de village en village, de ville en ville, répandre sa parole, guider les innocents vers leur nouvelle demeure et punir les fils du Diable, ces créatures canidés que sont ces Lycans honnis par Dieu notre père à tous. Je serai sa voix pour les pèlerins, je serai sa main divine pour les Lycans.

Je suis Albrecht Yseier, le Révérend Noir.


Participations aux aventures :
Aucune, mais il espère guider quelques âmes innocentes dans le droit chemin, à savoir ses canines.

Fiche créée par le CD Converter de Darkness.

Admin
Admin

Messages : 328
Date d'inscription : 16/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://savebfrules.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum